La crème des auteurs jeunesse à Litteralouest

 

Quelques livres de la sélection présentés par Littéralouest

La 3e édition du festival Litteralouest va accueillir son public, samedi, aux Halles. Neuf illustrateurs et auteurs échangeront avec le public et dédicaceront leurs livres.

Trois questions à…

L’association Litteralouest.

Comment s’est créée l’association Litteralouest ?

Litteralouest est le fruit d’une dizaine de personnes, bénévoles essentiellement, qui rassemble des enseignants et des amateurs de littérature jeunesse.

La secrétaire, Karine Quaireau-Lavandier, a intégré Litteralouest lorsque ses enfants étaient en âge scolaire. À l’époque, l’association s’appelait Salicorne et fonctionnait sur un principe similaire. Puis, elle a été dissoute et la mairie nous a demandé, il y a environ sept ans, de créer une nouvelle association.

D’autres bénévoles nous ont alors rejoints.

Quel en est le fonctionnement ?

Tous les ans, un comité de lecture se réunit avec une sélection de livres de lecture récents, écrits par des auteurs du grand Ouest. Nous faisons une sélection par catégorie d’âge. Cette liste est diffusée dans les écoles et les médiathèques du territoire de Vallons de Haute-Bretagne Communauté (VHBC).

Les écoles qui le souhaitent adhèrent et un vote débouche sur un prix littéraire. Trois mille votants ont donné leurs voix cette année, toutes structures comprises. Chaque année, 70 à 80 intervenants rencontrent le public dans les écoles ou les médiathèques.

Tous les deux ans, un festival est organisé et rassemble des auteurs et des illustrateurs sélectionnés. Il y a deux ans, le festival a comptabilisé 800 entrées.

Que va-t-il se passer samedi ?

Deux des auteurs ou illustrateurs de chaque catégorie sélectionnée seront présents, rassemblant ainsi une dizaine de professionnels. Ils rencontrent le public et dédicacent des ouvrages que les lecteurs ont travaillé tout au long de l’année.

De son côté, l’association organise, pendant ce temps, une vente de livres et tient des ateliers. Il y a des coins lecture, des ateliers d’origami sur le thème des livres, ainsi qu’un atelier bricolage. À 11 h 30, le prix littéraire sera décerné. Il y a un prix par catégorie.

Litteralouest travaille avec des librairies partenaires : Page 5, La Cabane à lire de Bruz et le Forum du livre à Rennes. Ces librairies prêtent les livres pour la sélection, puis prêtent une nouvelle sélection de livres pour le festival. Acheter des livres permet ainsi de soutenir les auteurs et illustrateurs de littérature jeunesse et l’association. Avec cet argent, elle s’occupe du contact avec les auteurs, de leur hébergement et de leur transport.

Samedi 7 avril, de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 18 h, aux Halles.

 

 

 

 

 

LES RENCONTRES EN CLASSE

 

L’association guichenaise Littéral Ouest organisait, ce week-end, un prix où les élèves (de la petite section au collège) votaient parmi une sélection de quatre livres par tranche d’âge. La semaine dernière, les écoles participant au projet recevaient des auteurs-illustrateurs.

Les auteurs et illustrateurs des livres sélectionnés venaient tous du Grand Ouest. L’une d’elle, Andrée Prigent, a présenté son livre Poto le chien aux élèves de moyenne et grande sections de l’école Les Asphodèles.

« Ce livre faisait partie des quatre ouvrages de la sélection pour les 5-6 ans, explique l’enseignante, Charline Le Bars. Les élèves avaient préparé des questions et ont échangé avec l’auteure illustratrice sur son travail, ainsi qu’autour du livre Poto le chien, histoire très appréciée des élèves. Andrée Prigent leur a lu d’autres albums, montré comment elle dessinait et a proposé un atelier de dessin. »

Martine Perrin, auteure illustratrice, est également venue, vendredi, en petite et moyenne sections, avec son livre Dans les bois. La semaine s’est clôturée avec le festival de littérature jeunesse à Guichen, où le palmarès a été dévoilé.

 

Au Chatellier, ils ont rencontré un auteur jeunesse

Éric Simard à gauche.

Jeudi, 19 élèves de CM1-CM2 de l’école Le Chatellier ont rencontré l’auteur de littérature jeunesse Éric Simard.

« Cette rencontre a été très riche, raconte leur enseignante, Mme Lorand. Les élèves lui ont posé une multitude de questions. Eric Simard a pris le temps de leur répondre. Ils ont même eu le privilège d’écouter des extraits de roman et lui ont présenté leurs travaux. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du travail en collaboration avec l’association Littéral’Ouest qui organisera son festival, ce samedi, à Guichen. »

Les élèves garderont un bon souvenir de cette rencontre.